Corona

Alle Informationen, Positionen und Aktuelles zum Corona-​Virus finden Sie auf unserer Sonderseite.
Zur Sonderseite   FAQ für Arbeitnehmende

 

« Égalité salariale : mettons la pression ! »

Artikel
Verfasst durch Regula Bühlmann

L’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral.

L’égalité salariale progresse difficilement au Parlement. Le renvoi en commission du projet de révision de la loi sur l’égalité par le Conseil des États en février s’est heurté à une énorme résistance à l’extérieur du Palais fédéral. Les syndicats et les organisations de femmes ont mis en place une pression très forte et le discours public a changé de ton, aussi au Conseil des États. Le projet de révision a désormais été clairement accepté par 27 voix contre 15. Un succès pour les syndicats et les organisations féminines amies. Mais il faut accentuer encore plus la pression. Car le projet, déjà pas très tranchant, s’est même émoussé sur quelques points. Ainsi, le nombre des entreprises obligées de contrôler leurs salaires a par exemple été fortement baissé.

La campagne
Pour ces raisons, l’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral. En effet, l’Union syndicale suisse a fait brasser par la brasserie « La Nébuleuse » une bière spéciale de l’égalité afin de porter la discussion dans un public plus large encore. Elle peut être consommée dans tout le pays, dans de nombreux bars et restaurants et lors d’autres événements. Les sous-bocks qui l’accompagnent peuvent être envoyés comme cartes postales à des élu(e)s du Conseil national. Le but est de mettre en place la pression nécessaire sur le Parlement pour que non seulement une révision soit adoptée, mais surtout qu’elle contienne les améliorations qui s’imposent et devienne un instrument réellement efficace.

Cette campagne va déboucher sur la grande manifestation nationale du 22 septembre sur la Place fédérale, à Berne – un lieu assorti aux délibérations parlementaires sur la loi

Informer et soutenir :
Soutenir la campagne sur Facebook

Goûter la bière ou commander des sous-bocks

Autres informations sur l’égalité salariale

Informations sur la manif du 22.9.2018 et les trains spéciaux gratuits

Weitere Meldungen

 

« Égalité salariale : mettons la pression ! »

Artikel
Verfasst durch Regula Bühlmann

L’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral.

L’égalité salariale progresse difficilement au Parlement. Le renvoi en commission du projet de révision de la loi sur l’égalité par le Conseil des États en février s’est heurté à une énorme résistance à l’extérieur du Palais fédéral. Les syndicats et les organisations de femmes ont mis en place une pression très forte et le discours public a changé de ton, aussi au Conseil des États. Le projet de révision a désormais été clairement accepté par 27 voix contre 15. Un succès pour les syndicats et les organisations féminines amies. Mais il faut accentuer encore plus la pression. Car le projet, déjà pas très tranchant, s’est même émoussé sur quelques points. Ainsi, le nombre des entreprises obligées de contrôler leurs salaires a par exemple été fortement baissé.

La campagne
Pour ces raisons, l’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral. En effet, l’Union syndicale suisse a fait brasser par la brasserie « La Nébuleuse » une bière spéciale de l’égalité afin de porter la discussion dans un public plus large encore. Elle peut être consommée dans tout le pays, dans de nombreux bars et restaurants et lors d’autres événements. Les sous-bocks qui l’accompagnent peuvent être envoyés comme cartes postales à des élu(e)s du Conseil national. Le but est de mettre en place la pression nécessaire sur le Parlement pour que non seulement une révision soit adoptée, mais surtout qu’elle contienne les améliorations qui s’imposent et devienne un instrument réellement efficace.

Cette campagne va déboucher sur la grande manifestation nationale du 22 septembre sur la Place fédérale, à Berne – un lieu assorti aux délibérations parlementaires sur la loi

Informer et soutenir :
Soutenir la campagne sur Facebook

Goûter la bière ou commander des sous-bocks

Autres informations sur l’égalité salariale

Informations sur la manif du 22.9.2018 et les trains spéciaux gratuits


Weitere Meldungen

 

« Égalité salariale : mettons la pression ! »

Artikel
Verfasst durch Regula Bühlmann

L’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral.

L’égalité salariale progresse difficilement au Parlement. Le renvoi en commission du projet de révision de la loi sur l’égalité par le Conseil des États en février s’est heurté à une énorme résistance à l’extérieur du Palais fédéral. Les syndicats et les organisations de femmes ont mis en place une pression très forte et le discours public a changé de ton, aussi au Conseil des États. Le projet de révision a désormais été clairement accepté par 27 voix contre 15. Un succès pour les syndicats et les organisations féminines amies. Mais il faut accentuer encore plus la pression. Car le projet, déjà pas très tranchant, s’est même émoussé sur quelques points. Ainsi, le nombre des entreprises obligées de contrôler leurs salaires a par exemple été fortement baissé.

La campagne
Pour ces raisons, l’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral. En effet, l’Union syndicale suisse a fait brasser par la brasserie « La Nébuleuse » une bière spéciale de l’égalité afin de porter la discussion dans un public plus large encore. Elle peut être consommée dans tout le pays, dans de nombreux bars et restaurants et lors d’autres événements. Les sous-bocks qui l’accompagnent peuvent être envoyés comme cartes postales à des élu(e)s du Conseil national. Le but est de mettre en place la pression nécessaire sur le Parlement pour que non seulement une révision soit adoptée, mais surtout qu’elle contienne les améliorations qui s’imposent et devienne un instrument réellement efficace.

Cette campagne va déboucher sur la grande manifestation nationale du 22 septembre sur la Place fédérale, à Berne – un lieu assorti aux délibérations parlementaires sur la loi

Informer et soutenir :
Soutenir la campagne sur Facebook

Goûter la bière ou commander des sous-bocks

Autres informations sur l’égalité salariale

Informations sur la manif du 22.9.2018 et les trains spéciaux gratuits

Lohnrechner

Zuverlässige Orientierung für Angestellte und Arbeitssuchende in der Schweiz

Mehr Infos

Jetzt Mitglied werden

Setzen Sie sich ein für gute Löhne und Arbeitsbedingungen und werden Sie Teil einer starken Gemeinschaft.

Jetzt unverbindlich anmelden

Blogs

Daniel Lamparts Blog

Der Chefökonom des SGB, Daniel Lampart, äussert hier kritisch seine persönliche Meinung zu Wirtschaftsthemen.

Die neuesten Beiträge

 

« Égalité salariale : mettons la pression ! »

Artikel
Verfasst durch Regula Bühlmann

L’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral.

L’égalité salariale progresse difficilement au Parlement. Le renvoi en commission du projet de révision de la loi sur l’égalité par le Conseil des États en février s’est heurté à une énorme résistance à l’extérieur du Palais fédéral. Les syndicats et les organisations de femmes ont mis en place une pression très forte et le discours public a changé de ton, aussi au Conseil des États. Le projet de révision a désormais été clairement accepté par 27 voix contre 15. Un succès pour les syndicats et les organisations féminines amies. Mais il faut accentuer encore plus la pression. Car le projet, déjà pas très tranchant, s’est même émoussé sur quelques points. Ainsi, le nombre des entreprises obligées de contrôler leurs salaires a par exemple été fortement baissé.

La campagne
Pour ces raisons, l’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral. En effet, l’Union syndicale suisse a fait brasser par la brasserie « La Nébuleuse » une bière spéciale de l’égalité afin de porter la discussion dans un public plus large encore. Elle peut être consommée dans tout le pays, dans de nombreux bars et restaurants et lors d’autres événements. Les sous-bocks qui l’accompagnent peuvent être envoyés comme cartes postales à des élu(e)s du Conseil national. Le but est de mettre en place la pression nécessaire sur le Parlement pour que non seulement une révision soit adoptée, mais surtout qu’elle contienne les améliorations qui s’imposent et devienne un instrument réellement efficace.

Cette campagne va déboucher sur la grande manifestation nationale du 22 septembre sur la Place fédérale, à Berne – un lieu assorti aux délibérations parlementaires sur la loi

Informer et soutenir :
Soutenir la campagne sur Facebook

Goûter la bière ou commander des sous-bocks

Autres informations sur l’égalité salariale

Informations sur la manif du 22.9.2018 et les trains spéciaux gratuits

«Blick nach Europa»

Der Blog von Andreas Rieger
 

Die neuesten Beiträge

 

« Égalité salariale : mettons la pression ! »

Artikel
Verfasst durch Regula Bühlmann

L’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral.

L’égalité salariale progresse difficilement au Parlement. Le renvoi en commission du projet de révision de la loi sur l’égalité par le Conseil des États en février s’est heurté à une énorme résistance à l’extérieur du Palais fédéral. Les syndicats et les organisations de femmes ont mis en place une pression très forte et le discours public a changé de ton, aussi au Conseil des États. Le projet de révision a désormais été clairement accepté par 27 voix contre 15. Un succès pour les syndicats et les organisations féminines amies. Mais il faut accentuer encore plus la pression. Car le projet, déjà pas très tranchant, s’est même émoussé sur quelques points. Ainsi, le nombre des entreprises obligées de contrôler leurs salaires a par exemple été fortement baissé.

La campagne
Pour ces raisons, l’USS a lancé une vaste campagne intitulée « Égalité salariale : mettons la pression ! », ce que l’on peut sans autre aussi comprendre au sens littéral. En effet, l’Union syndicale suisse a fait brasser par la brasserie « La Nébuleuse » une bière spéciale de l’égalité afin de porter la discussion dans un public plus large encore. Elle peut être consommée dans tout le pays, dans de nombreux bars et restaurants et lors d’autres événements. Les sous-bocks qui l’accompagnent peuvent être envoyés comme cartes postales à des élu(e)s du Conseil national. Le but est de mettre en place la pression nécessaire sur le Parlement pour que non seulement une révision soit adoptée, mais surtout qu’elle contienne les améliorations qui s’imposent et devienne un instrument réellement efficace.

Cette campagne va déboucher sur la grande manifestation nationale du 22 septembre sur la Place fédérale, à Berne – un lieu assorti aux délibérations parlementaires sur la loi

Informer et soutenir :
Soutenir la campagne sur Facebook

Goûter la bière ou commander des sous-bocks

Autres informations sur l’égalité salariale

Informations sur la manif du 22.9.2018 et les trains spéciaux gratuits

Top